Navigazione – Piano del sito

Conseils aux auteurs

Presentación y normas editoriales
Norme redazionali
Diretrizes para Autores

1. Proposer un texte

Criminocorpus est une publication francophone gratuite en ligne. Elle publie des articles de fond, à caractère monographique, historiographique ou de synthèse, ainsi que des notes d’informations relatives à des sources documentaires en ligne (archives, ouvrages, corpus). Elle couvre tous les aspects de la recherche en histoire de la justice, des crimes et des peines et accepte des contributions relevant de toute période ou aire culturelle entrant dans le cadre de sa politique éditoriale. Les textes sont publiés en français mais ils peuvent être doublés par une version dans toute autre langue.

Les articles de « Criminocorpus, les dossiers » présentent la spécificité d’être directement liés à une partie des sources (imprimés, archives, iconographie, documents audiovisuels etc.) sur lesquelles ils s’appuient. Le lecteur trouve donc ici à lire le texte historique et ses sources, partielles ou complètes. Notre intention est de contribuer par ce mode de publication à la diffusion des connaissances dans le domaine de l’histoire de la justice, des crimes et des peines tout en favorisant l’exploitation pédagogique des ressources proposées.

2. Envoyer un ouvrage à la rédaction

Les ouvrages récents relatifs à l’histoire de la justice, des crimes et des peines peuvent faire l’objet d’un signalement sur le carnet de recherche ou d’un compte-rendu. Pour nous aider à réaliser ces recensions, les éditeurs sont invités à nous faire parvenir en service de presse leurs nouveautés à l’adresse postale du site indiquée en bas de cette page. Pour toute information complémentaire, il est possible de contacter le comité de rédaction par courrier électronique.

3. Conseils aux auteur(e)s

Les articles envoyés au comité de rédaction ne doivent pas dépasser 70 000 signes (soit une trentaine de pages), caractères, ponctuation, espaces, notes et bibliographie incluses.

3.1. Présentation de l’article et de son auteur

L’article doit être accompagné d’un résumé d’une dizaine de lignes en français et en anglais (il peut être également proposé dans toute autre langue du choix de l’auteur(e), en accord avec la rédaction) et de cinq à six mots clés permettant l’indexation du contenu.

La présentation de l’auteur(e) précisera sa discipline, fonction, institution, 3-4 thèmes de recherche principaux, 3-4 dernières ou principales publications, son adresse postale professionnelle et son adresse de courrier électronique.

3.2. Présentation du corps du texte

L’article : paginé, interligne 1,5, police de caractère 12 type « Times new roman » ou « Arial » (fichier .doc ou .rtf). Les abréviations ou sigles doivent être explicités lorsqu’ils apparaissent pour la première fois. Ne rien saisir en majuscules excepté les initiales habituelles aux noms propres et aux débuts de phrases. Préférer la saisie en petites capitales, surtout pour les siècles (xixe siècle). Les majuscules doivent être accentuées (« Édition »). Éviter les tabulations en début de paragraphe, ainsi que les lignes vierges à la fin.

Les citations nécessitent des guillemets droits : « citation ». Toute coupure dans la citation doit être signalée par des crochets : […]. L’usage des guillemets est réservé à la citation. Un mot inadapté reste inadapté : il n’est pas reconnu aux guillemets une vertu atténuante des termes employés par l’auteur.

Veiller aux espaces insécables évite les coupures de ligne non désirées. Exemples sur : 781 victimes, fol. 100, Charles vi, vol. 1, XVe siècle. ctrl + Maj + Esp génère une espace insécable dans la plupart des logiciels de traitement de texte.

L‘emploi des tirets semi-cadratins est réservé aux incises. La plupart des traitements de texte les génèrent automatiquement avec espaces insécables. Si ce n’est pas le cas, utilisez la commande alt + 0150.

Nettoyez votre texte de ses doubles espaces résiduels éventuels. La commande rechercher-remplacer peut traiter l’ensemble du document en quelques secondes.

Appel de notes : en exposant avec numérotation continue et corps de note en bas de page. L’appel de note doit être placé avant le signe de ponctuation. Pour les références en appel de note : « Cf. » invite à la comparaison, à ne pas confondre avec « Voir ».

Nous invitons les auteurs à faire usage des mentions supra et infra, particulièrement adaptées à l’édition en ligne non paginée. De même, le renvoi aux numéros de paragraphes des éditions en ligne est-il bienvenu. Notez que Criminocorpus numérote chaque paragraphe à cet effet.

Illustrations : elles peuvent être fournies sous la forme de documents traditionnels (photographies sur papier, dessins au trait) ou, de préférence, sous la forme de documents numérisés ; le format de numérisation sera de 300 dpi à 100 % pour les photographies, cartes postales etc. Les documents numérisés peuvent être enregistrés au format JPG, PDF, TIFF ; et au format PSD, PDD pour les documents Adobe Photoshop. Pour tout autre format, consulter l’équipe de rédaction.

Tableaux : ils doivent être réalisés en mode tableau (lignes et colonnes) et non en tabulations simples

Légendes des illustrations et tableaux : elles doivent être suffisamment explicites pour qu’il ne soit pas nécessaire de se référer au texte.

Hypertextes : les citations faisant appel à des liens hypertextes doivent être des URL stables. Leur signalement doit suivre la référence Ex : Jean-Marc Berlière, « Images de la police : deux siècles de fantasmes ? », Criminocorpus, revue hypermédia [En ligne], Histoire de la police, Articles, mis en ligne le 01 janvier 2009. URL : http://criminocorpus.revues.org/206. Mentionner si elle existe l’adresse pérenne (ark, pour Gallica, DOI pour revues.org…).

Qualité des documents annexes : pour éviter les erreurs, les tableaux et les figures doivent être de qualité suffisante pour pouvoir être reproduits tels quels et rester lisibles si une réduction s’impose (veiller en particulier à l’épaisseur des traits et à la dimension des lettres et symboles).

3.3. Présentation des références (notes de bas de page et bibliographie)

Sources d’archives : Toutes les sources d’archives doivent mentionner le pays, la ville, le service détenteur de l’archive et sa cotation exacte. Exemple : France, Paris, Archives nationales de France (AnF), JJ 190, n° 65, fol. 31.

Sources et références historiques imprimées :

- Livre : Jean Imbert, La peine de mort, Paris, PUF, coll. Que sais-je ? n° 1834, 1989, 128 p ; 2e éd., 1993, 127 p ; 3e éd., 1998, 126 p.

- Ouvrage collectif : Régis Bertrand, Anne Carol (dir.), L’exécution capitale, une mort donnée en spectacle XVIe-XXe siècle, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2003, 282 p.

- Article dans un ouvrage collectif : Raymonde Monnier, « La question de la peine de mort sous la Révolution française », in Xavier Rousseaux, Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, Claude Vael (dir.), Révolutions et justice pénale en Europe. Modèles français et traditions nationales, Paris, L’Harmattan, 1999, p. 225-242.

- Article dans une revue : Jacques-Guy Petit, « L’amendement ou l’entreprise de réforme morale des prisonniers en France au XIXe siècle », Déviance et Société, 1982, n° 4, p. 331-352.

La bibliographie indicative quant à elle regroupe en fin d’article, par ordre alphabétique, les principales références bibliographiques (mettre les prénoms en entier, chaque fois que cela est possible). Seules différences par rapport au notes de bas de page : les noms des auteurs doivent être en petites capitales et placés avant le prénom.

Sources multimédia, iconographie : Extraits de sons, de films et images sont utilisables à fins d’illustration ou de démonstration dans l’article. Ces sources ne pourront être incluses que si elles sont libres de droit ou avec production de l’accord gracieux explicite des ayants-droits. Elles doivent être précisément créditées (institution ou personne détentrice, auteur(s), cote etc.). Leur emplacement doit être indiqué de manière précise dans le texte.

4. Contacts

Adresse électronique du comité de rédaction :
redaction@criminocorpus.org

Adresse postale du site Criminocorpus :
Criminocorpus / Clamor
Bureau 313
190-198 avenue de France
F-75648 Paris Cedex 13
France