Navigation – Plan du site
Jean-François « Maxou » Heintzen
Le canard était toujours vivant ! De Troppmann à Weidmann, la fin des complaintes criminelles, 1870-1939
Paru dans Criminocorpus, Musique et Justice, Portraits d’accusés et figures de criminels en musique